Retour
en Haut

819.685.0808

Prenez rendez-vous

Référence non requise!

Soins et traitements orthodontiques pour enfants à Gatineau-Ottawa

Traitement orthodontique interceptif (début) pour enfants

Optimisation et prévention

Care for kids

À un jeune âge, il est possible de créer des changements orthodontiques et orthopédiques de façon rapide et non-invasive puisqu’il y a beaucoup de croissance – et donc de potentiel pour créer des changements stables – durant cette période; ceci s’appelle de l’optimisation. D’autre part, en adressant des problèmes en voie de développement avant qu’ils deviennent pires ou permanents, des interventions précoces aider aussi à éviter le besoin pour des traitements plus compliqués et invasifs tels que des extractions et des chirurgies de mâchoire plus tard dans la vie; ceci s’appelle la prévention.

Un traitement précoce qui optimise la croissance & le développement et/ou qui prévient des futurs problèmes est souvent appelé Traitement Interceptif ou Traitement Phase 1.

Sortes de traitements interceptifs

 

Optimisation de la croissance & du développement

 

Des soins orthopédiques visent à optimiser la croissance et le développement afin que les disharmonies des mâchoires puissent être corrigées par voie d’approches confortables et non-invasives.

Dépendamment du type de correction orthopédique et du stade de développement de la personne en question, l’âge optimal pour débuter les soins varie entre 6 and 14 ans, et le traitement ne dure généralement que 2 à 6 mois.

Rendu à la mi-adolescence, la croissance des mâchoires est essentiellement complète chez la plupart des gens, et le potentiel pour une optimisation de la croissance et du développement est donc perdu. D’excellents résultats peuvent quand-même être atteints dans l’absence d’un potentiel de croissance, mais si la disharmonie des mâchoires est significative, des extractions de dents saines et/ou des chirurgies de mâchoires pourraient être requis pour atteindre le but désiré, et ces interventions sont plus longues, plus invasifs, plus complexes et plus dispendieux.

 

Guidage des dents

 

Parfois, une ou des dents d’adulte ne suivent pas la bonne voie durant leur développement, et elles reste donc prises dans l’os de la mâchoire ou sortent au mauvais endroit. Les raisons pour ceci peuvent inclurent une perte prématurée de dents de bébé, l’encombrement dentaire et la génétique.

Peu importe la cause, il est presque toujours préférable de corriger des tels problèmes avant qu’ils se manifestent entièrement afin de prévenir l’apparition d’effets secondaire indésirables. La raison est que certains de ces effets secondaires – tels que l’endommagement de dents adjacentes, l’endommagement des gencives, l’usure dentaire anormale et une croissance subséquente asymétrique – sont irréversibles. De plus, la correction d’un problème après qu’il soit totalement manifesté est habituellement plus complexe, longue, invasive et dispendieux, et le résultat est généralement moins stable.

Des traitements de guidage de dents ne durent habituellement que 1 à 6 mois.

 

Thérapies pour habitudes

 

Des habitudes telles que le suçage du pouce et la respiration buccale peuvent avoir des effets négatifs permanents sur les dents et les os faciaux si elles ne sont pas arrêtées avant l’âge de 6 ou 7 ans.

L’approche préférée aux thérapies pour habitudes est de simplement expliqué à l’enfant pourquoi il ou elle devrait faire un effort pour cesser l’habitude, mais dans les cas où un enfant est incapable d’arrêter pour lui- ou elle-même, des thérapies confortables et non-invasives existent pour briser l’habitude. De telles thérapies ne prennent habituellement que quelques mois, et une fois que l’habitude est brisée, une croissance & un développement normaux s’ensuivent, et tous effets négatifs produit par l’habitude disparaissent avec le temps.

 

Amélioration esthétique

 

Dans des situations où un enfant endure des détresses à cause d’un problème esthétique avec son sourire, une intervention précoce pour rapidement corriger le problème est indiqué pour prévenir le développement d’effets psychologiques durables. Ce genre de traitement ne prend habituellement que quelques mois pour compléter.

Candidats pour soins à l’enfance

Pas tous les enfants requièrent des soins d’orthodontie interceptifs, mais tous les enfants devraient être évalués par un orthodontiste au plus tard à l’âge de 7 ans pour déterminer si des soins précoces sont nécessaires ou non. Des indications pour des soins interceptifs peuvent inclurent:

  • Encombrement sévère
  • Perte prématurée d’une dent de bébé
  • Articulé croisé - Ceci est lorsqu’une ou plusieurs dents du haut ferment à l’intérieur d’une ou plusieurs dents du bas
  • Glissement de la mâchoire inférieure à la fermeture des dents - Ceci indique habituellement que la mâchoire du haut est trop étroite
  • Surplomb vertical et/ou horizontal excessif - Ceci est lorsque les dents supérieures d’en avant chevauchent de beaucoup les dents inférieures d’en avant dans le plan vertical et/ou horizontal
  • Séquence d’éruption inhabituelle ou délai dans l’éruption des dents
  • Dent incluse - Ceci est une dent qui est prise dans l’os de la mâchoire et qui ne peut donc pas faire éruption comme elle le devrait
  • Asymétrie des dents ou mâchoires
  • Béance (« Open bite »)
  • Désaccord entre la grosseur des mâchoires - Une petite mâchoire inférieure est un exemple commun
  • Habitudes - Le suçage du pouce est un exemple commun
  • Problèmes de la respiration ou des voies aériennes
  • Problèmes de prononciation
  • Problèmes de mastication
  • Insatisfaction avec l’apparence des dents, du sourire ou des contours faciaux

Lorsqu’un traitement interceptif est indiqué, le but est de rapidement corriger le problème et prévenir qu’il s’empire ou cause des problèmes additionnels dont le traitement futur est plus long, complexe, invasif et dispendieux.

Puisque toutes les dents d’adulte ne sont pas présentes à l’enfance par contre, il se peut qu’une deuxième phase de traitement à l’adolescence soit nécessaire afin de perfectionner l’occlusion et le sourire. Toutefois, cette deuxième phase de traitement est habituellement beaucoup plus courte que la moyenne puisque les dents sont généralement très proches d’où elles devraient être grâce à la première phase de traitement interceptif.

SERVICES & TECHNOLOGIES

Média Sociaux